Alain Lemire :: Denturologiste
Alain Lemire :: Denturologiste
 

Plan du site »

Le saviez-vous ?

Le stress peut être la cause des douleurs à la mâchoire

» Quelle en est la cause ?

Stress physique, alimentaire ou émotionnel

La présence de stress de types émotionnel, nutritionnel ou physique peut déclencher le mal de tête ou différents symptômes.

Le porteur de prothèses dentaires est souvent victime de symptômes qu’il n’associe pas toujours à sa mâchoire et il cherche des solutions aux effets secondaires plutôt qu’aux sources du problème.

 

Les tensions musculaires peuvent causer le mauvais emboîtement des dents

» Les tensions musculaires

Le mauvais emboîtement des dents de prothèses dentaires est le point de départ d’un excès de tension des muscles de la mâchoire.

Cet excès de tension se répercute sur différents chaînes de muscles qui passent par le cou, le tronc et les membres.

L’hyperactivité d’une chaîne musculaire conduit à une perte d’élasticité des muscles et à une posture de mise en tension des os. Cela peut provoquer une pression sur les nerfs causant une multitude de malaises.

La santé est un tout, l’être humain aussi !



Et si vos prothèses dentaires en étaient responsables ...

 

La mauvaise occlusion des dents des prothèses déclenche un processus de tension des muscles de la mâchoire. La mauvaise occlusion des dents des prothèses déclenche un processus de tension des muscles de la mâchoire.

» Symptômes souvent associés à un mauvais équilibre des prothèses dentaires :

  • migraines de toutes sortes
  • maux de cou (surtout le matin)
  • douleurs aux yeux
  • brûlements d'estomac
  • constipation
  • épuisement et baisse d'énergie physique et mentale
  • difficulté de concentration (mémoire, lecture, etc.)
  • craquements au niveau des articulations de la mâchoire
  • serrement des dents le jour ou la nuit.

 

On vous traite déjà pour quelques-uns de ces symptômes ? On vous traite déjà pour quelques-uns de ces symptômes ?

» Devriez-vous porter une attention spéciale à votre mâchoire?

Depuis le tout début du règne animal, l'orifice pour l'entrée des aliments dans l'organisme a toujours été essentiel à la vie. Il n'est pas étonnant que le système nerveux de la région de la bouche (nerf trijumeau) soit très riche en sensibilité nerveuse. Le nerf trijumeau, un des plus gros nerfs du corps humain, perçoit le moindre désordre dans le champ d'action de la mâchoire. Si désordre il y a, le cerveau programme un important mécanisme qui agit à la fois sur les muscles mastica- teurs et sur les chaînes de muscles associés tout au long du corps.

Pour augmenter considérablement les bienfaits de vos traitements, il faut s'attaquer aux sources du problème plutôt qu'aux effets secondaires. Sinon, les symptômes récidivent.

 

La mâchoire : une zone clé La mâchoire : une zone clé

» La mâchoire : une zone clé

Les muscles qui réalisent l'occlusion (contact des dents du haut sur le dents du bas) sont à la fois les plus sensibles et les plus puissants du corps.

  • Plus sensibles parce qu'ils sont sujets à être sous tensions -- en particulier s'ils fonctionnent avec des prothèses dentaires usées ou mal ajustées.
  • Plus puissants parce que la tension se répercute sur les muscles du cou, provoquant des blocages osseux, nerveux et énergétiques impliquant, selon les cas, névralgies à la tête, au cou, aux oreilles, aux épaules et aux bras.

Malgré tout son processus de compensation par tensions musculaires, il est impossible pour le corps de remédier ou de corriger la mauvaise occlusion dentaire due à des prothèses déficientes.